Fil d'ariane : Accueil > La ville de Gaillard > Patrimoine de la > Le foirail

LE FOIRAIL Suivre la vie du site

  • Le foirail

    Les platanes du Champs de Foire, plantés en 1855, apportaient leur ombrage aux foires de bétail qui ont existé à Gaillard jusqu’en 1914.

    Pourquoi le cours de la République est-il encore jalonné de nombreuses bornes d’attaches pour les bestiaux ?

    Au siècle dernier et encore avant la guerre de 1914, la foire de Gaillard était l’une des plus importantes du département.

    Les plus fréquentes étaient celles du printemps et de l’automne où se négociait le bétail dont on aurait besoin dans la période suivante : les vaches et les bœufs avant Pâques, les chevaux avant les fenaisons et les porcs avant l’hiver.

    Ce foirail planté de platanes séculaires constitue un capital végétal très apprécié par les gaillardins.

    Les platanes alignés que l’on peut encore admirer aujourd’hui ont été plantés en 1855.

      Galerie d'images

    • la pierre de l’octroi

    • la foire

    • le foirail