Fil d'ariane : Accueil > La ville de Gaillard > Patrimoine de la > Le domaine du Crest de Vaulx

LE DOMAINE DU CREST DE VAULX Suivre la vie du site

  • Le domaine du Crest de Vaulx

    En allant vers le Foron, le promeneur arrive à Vernaz. Ce hameau était couvert d’aulnes, appelés aussi vernes, d’où le nom de Vernaz. On y trouve d’anciennes demeures qui ont beaucoup de caractère. La plus proche de Gaillard, et certainement la plus ancienne, est celle que l’on nomme le domaine du Crest-de-Vaulx.

    Construit en 1599, ce manoir a un passé historique peu connu. Il abrita d’illustres hôtes, entre autres le peintre animalier Jean Huber qui y vécut jusqu’en 1776. Voltaire allant acheter pour ses chevaux son avoine à Monthoux ne passait pas à Vernaz sans saluer son ami Jean Huber.
    Voltaire sera pour le peintre de Vernaz un sujet inépuisable pour ses découpures dessins et gravures. L’Impératrice de Russie, la Grande Catherine, en acheta toute une collection.

    Il semble que ce coin de Vernaz soit le lieu de prédilection des peintres. Près d’un siècle et demi après Jean Huber, un autre artiste de grand talent, Emile Bressler, vint s’installer au chemin du Crest-de-Vaulx.

    Le domaine du Crest-de-Vaulx fut illustré non seulement par ces deux peintres, mais aussi par des musiciens célèbres : Aloïs Moser, le chef d’orchestre du Bolchoï (l’opéra de Moscou), y naquit dans la seconde moitié du siècle dernier ; Clotilde Bressler Gianoli, cantatrice de renommée internationale y vécut de 1900 à 1912.

      Galerie d'images

    • le domaine du Crest de Vaulx