Fil d'ariane : Accueil > Environnement Dévelo > Biodiversité > Comment préserver la biodiversité

COMMENT PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ Suivre la vie du site

  • Lutte contre les Espèces Exotiques Envahissantes (EEE)

    L’Ambroisie est une plante invasive dont le pollen très allergène pose de graves problèmes de santé publique. Son élimination obligatoire est l’affaire de tous !

    L’Ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia) est une plante adventice annuelle qui prospère sur les sols nus comme les bords de rivière mais également sur les sols remaniés par l’homme : terrains agricoles, bords de route, chantiers, etc.
    C’est une plante annuelle, qui germe à la fin du printemps, fleurit à la fin de l’été et disperse ses graines à l’automne. La plante meurt mais ses graines, disséminées par les animaux et les hommes pourront germer au printemps suivant.
    Originaire de l’Amérique du Nord, elle s’est implantée en Europe à la fin du XIXème. En France, implantée sur le bassin Rhodanien, elle s’étend de plus en plus et pourrait s’installer sur la commune.
    Le caractère très allergène du pollen de l’ambroisie et les réactions allergiques croisées avec d’autres composants font de cette plante invasive un problème de santé publique.
    C’est pourquoi un arrêté Préfectoral a été pris pour rendre obligatoire la destruction de l’Ambroisie. La Direction Territoriale de Haute Savoie de l’Agence Régionale de Santé est chargée de la mise en place d’une lutte coordonnée sur le territoire.
    Comment la reconnaître ?
    Les feuilles très découpées et les tiges velues sont facilement reconnaissables. Il ne faut cependant pas la confondre avec l’Armoise commune (Artemisia vulgaris) dont la face inférieure des feuilles est plus claire (blanc argenté) ou avec l’Armoise annuelle (Artemisia annua) qui dégage une forte odeur lorsqu’on froisse ses feuilles.
    Comment réagir ?
    La meilleure lutte, préventive, est d’éviter son installation. Ainsi, il faut mettre en place une surveillance accrue et végétaliser au plus vite les milieux remaniés.
    La lutte curative doit être mise en place avant la floraison afin d’éviter la dissémination du pollen allergène. Les plants peuvent être arrachés, emballés et portés en déchetterie pour être incinérés. La fauche permet d’éliminer les plantes sur de plus grandes surfaces mais il faut veiller à le faire fréquemment. Avant toute intervention, il faut penser à bien se protéger (gants, masque, lunettes, etc.) pour éviter tout problème.

    Pour plus d’information et pour transmettre vos observations, vous pouvez vous rendre sur le site internet www.ambroisie.info et prendre contact avec le service environnement (environnement@gaillard.fr).

      Galerie d'images

    • Ambroisie